Grâce aux solutions Imagina, vous dématérialisez toutes les informations communiquées aux participants présents lors de vos événements… mais que diriez-vous d’aller encore plus loin dans la dématérialisation ? En effet, le contrôle de vos entrées et la gestion de vos zones exclusives sur place peuvent aussi être dématérialisées grâce aux bracelets et cartes NFC, une des spécialités de Weezevent. Le NFC est la technologie utilisée par de plus en plus de festivals, et bien connue pour sa fonctionnalité de paiement sans contact — et sans espèce ni carte bancaire. Ce qui est moins connu, ce sont tous les autres avantages de ces bracelets, qui permettent la mise en place de tout un système facilitant la vie des organisateurs et des participants d’un événement.

 

1 - Contrôler vos entrées avec des bracelets NFC

 

Aux accès grand public

 

Avec la percée du paiement cashless, le dispositif NFC s’implante de plus en plus dans les événements, notamment pour le contrôle d’accès. Il a l’avantage de permettre aux organisateurs d’un événement de connaître précisément en temps réel ses flux entrants/sortants, et donc son taux de remplissage. C’est également un vrai plus pour les services de sécurité et les autorités du lieu concerné. Un festival peut aussi suivre les entrées et sorties de ses participants possédant un pass 3 jours, voire de les limiter à un certain nombre d’allers-retours. 

Côté pratique, les puces des bracelets NFC sont beaucoup plus rapides à scanner que des billets imprimés, et également beaucoup plus résistantes. Une météo capricieuse, des participants peu soigneux avec leurs billets, et votre contrôle d’accès peut vite être ruiné. Optez pour des bracelets NFC et tout ceci ne sera plus qu’un vieux souvenir. Attaché au poignet, le bracelet réduit quasiment à néant le risque de perte, de vol, et de litiges à traiter par la la suite. Au premier jour d’un événement, chaque bracelet doit être appairé à un billet valide pour être fonctionnel. Ensuite, plus besoin du billet. En 2017, ce dispositif anti-fraude a permis de déceler et rompre une filière de revente de bracelets sur un festival national.

Dans les backstages

 

Un intérêt essentiel des bracelets NFC est de s’en servir pour le contrôle d’accès des backstages d’un concert ou d’un festival. L’accès aux coulisses donne généralement envie à ses responsables de s’arracher les cheveux. Les règles sont extrêmement complexes car il existe une multitude de moyens de contrôle : badges, stickers, brassards, bracelets en tissus, bracelets en tyvek, etc. Les agents de sécurité doivent ainsi mémoriser de nombreux éléments qui ne sont pas de leur ressort. De plus, la préparation de ces multiples supports nécessite beaucoup de temps et de ressources financières : impressions de milliers de badges, briefing des agents porte par porte, gestion des litiges, etc. Avec le NFC, toutes ces sources d’ennuis sont gommés. Chaque personne dispose d’un bracelet NFC avec une puce dans laquelle est intégrée les droits d’accès des zones auxquelles elle peut prétendre.

En résumé

 

Les avantages du système de bracelets NFC sont les suivants :

  • un seul et unique bracelet pour chaque personne
  • mise à jour rapide et à distance des droits d’accès
  • briefing des agents en quelques secondes (ils suivent les instructions de l’appareil)
  • statistiques précises et en temps réel sur le nombre d’entrées/sorties par porte

 

2 - Gérez vos différents publics avec un seul dispositif

 

Plusieurs types de publics participent à un événement donné : le grand public, les VIPs, et le staff. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les publics les plus réduits sont les plus complexes à gérer. Généralement, ils possèdent des droits particuliers : zones d’accès, repas et catering, gratuités ou promotions pour les boissons ou les articles vendus pendant l’événement. Leurs exigences sont également plus importantes, du fait de leur statut. 

Avant l’innovation NFC, ces avantages devaient être gérer avec des tickets ou des listes. Le NFC permet désormais de centraliser tous ces avantages sur un bracelet. Cela réduit les erreurs humaines des vendeurs, barmans, bénévoles, ou agents de sécurité ; et les incompréhensions du côté du public. Vulgairement, on peut dire que c’est le terminal de contrôle qui fait le “sale boulot”. 

Envie d’en savoir davantage sur le NFC et le cashless ? Découvrez ce guide gratuit à desti­nation de tous les organi­sa­teurs d’événement : Lire le livre blanc