Vannes. L'IUT innove avec ses portes ouvertes connectées

Marie-Sophie Lehalle, responsable de la communication à l'IUT, a travaillé sur les portes ouvertes connectées avec Ronan Gourlay et Steve Cotonnec, cofondateurs d'Imagina, la start-up qui a développé l'application permettant de recevoir des infos en temps réel.© Ouest-France

L'IUT de Vannes innove en proposant, samedi, de découvrir les formations différemment, grâce à une application imaginée par d'anciens étudiants. Elle permet de recevoir des infos en temps réel.

C'est une petite révolution dans la manière d'ouvrir ses portes. Pour la deuxième année consécutive, l'IUT de Vannes innove, en proposant des portes ouvertes connectées.

L'idée en revient à Marie-Sophie Lehalle, la chargée de communication de l'institut, qui réfléchissait à une manière de faire découvrir autrement les formations porteuses.

Elle n'a pas eu à aller chercher bien loin. Elle a fait appel à Steve Cotonnec et Brieg Le Formal, deux anciens du DUT et de la licence professionnelle Informatique, qui venaient alors de créer, avec Ronan Gourlay, diplômé de l'UBS en marketing et vente, Imagina, une start-up installée à la pépinière d'entreprises du PIBS.

Vingt-six balises installées

Son créneau ? Le traitement d'informations en temps réel sur des événements, grâce à la localisation du visiteur par le biais de puces bluetooth.

« Pour l'IUT, on va placer vingt-six balises sur le chemin des visiteurs, expliquent les deux entrepreneurs. Si ces derniers ont téléchargé l'application sur leur téléphone, ils recevront des notifications leur indiquant les salles à proximité desquelles ils se trouvent qu'ils peuvent visiter. Ils pourront aussi être alertés des conférences un quart d'heure avant qu'elles ne démarrent, ce qui permet aux gens de discuter avec les enseignants sans avoir les yeux rivés sur leur montre. Les étudiants pourront, par ailleurs, mieux préparer leur visite avec des parcours personnalisés à réaliser en fonction des formations qui les intéressent. »

Grâce à cette innovation, les organisateurs d'événements peuvent, par ailleurs, récupérer des données statistiques anonymes sur les déplacements des visiteurs et extrapoler ce qui a suscité ou pas leur intérêt.

La première édition a été couronnée de succès. « Sur les 840 visiteurs reçus, 235 ont utilisé l'application. Preuve que ça répond à une demande », estime Marie-Sophie Lehalle, qui n'a pas compté son temps pour réaliser du contenu, qui s'est enrichi cette année d'un concours photo.

Désormais, le questionnaire de satisfaction des portes ouvertes se fera exclusivement en ligne.

Une innovation qui a tapé dans l'oeil des autres IUT bretons. La chargée de communication n'y est pas étrangère, car lors de la réunion annuelle du réseau, elle en a fait largement la promotion avec l'équipe d'Imagina. L'UBS a aussi été séduite et organisera ses premières portes ouvertes connectées le samedi 3 février.

Salons, festivals, parcs de loisirs, musées... Les trois associés comptent déjà près de vingt-cinq clients. Et leur carnet de commandes ne cesse de grossir. « Pour 2018, on devrait avoir un événement un week-end sur deux, avec parfois plusieurs à gérer les mêmes jours. » Le début d'une sucess story ?

 

Samedi 20 janvier, de 9 h à 17 h, portes ouvertes, 8, rue Michel-de-Montaigne, à Vannes. Tél. 02 97 62 64 64. Une présentation des formations sous forme de conférences est prévue. Département Techniques de commercialisation (TC), à 10 h et 14 h (amphi A) ; département Gestion des entreprises et des administrations (GEA), à 11 h et 15 h (amphi A) ; département Informatique, à 10 h et 14 h (amphi B) ; département Statistique, à 11 h et 15 h (amphi B).

 

Article publié sur ma ville par Ouest-France, le 19 janvier 2018. Lien d'article ici.