Sites touristiques et événements des communes de Pornic agglo seront disponibles sur une application qui enverra alertes et infos au gré des balades dans le territoire.

 

L'application Imagina permet de recevoir des informations sur les sites touristiques et des alertes les événements locaux. (©CPR)

 

A l’heure du digital, du 2.0, du numérique et autres technologies de télécommunications, le tourisme aussi se veut connecté. Les clichés des paysages « carte postale » de la Côte de jade fleurissent Instagram, les événements culturels se racontent sur Facebook

Et depuis la fin du mois d’août, il est possible de découvrir six communes de l’agglomération – La Bernerie, Les Moutiers, La Plaine, Préfailles et Saint-Michel Chef Chef – sur l’application mobile Imagina, un outil 2.0 conçu par une start-up basée à Vannes (Morbihan).

 

Quoi de neuf ? Une fois téléchargée, cette appli permet d’accéder et d’avoir des informations sur les lieux stratégiques de la ville. Plan interactif, lieux de visites, patrimoine naturel et historique, circuits de randonnées, agendas des événements, météo, marées, stationnement…

 

230 balises sur six communes

L’utilisateur peut activer des alertes pour que des notifications lui soient envoyées dès qu’ils se trouvent sur un site répertorié. Comment ça marche ? L’application est reliée à un système de balises bluetooth qui prennent la forme d’un petit boîtier. Dès que le visiteur passe à proximité, le signal se déclenche pour envoyer l’information sur le smartphone.

Actuellement, près de 230 balises de ce type ont été installées sur les six territoires concernés. Elles ont été positionnées sur des lieux stratégiques, des sites d’intérêt touristique et économique comme la faïencerie de Pornic, la Pointe Saint-Gildas à Préfailles, la lanterne aux morts des Moutiers, etc. L’application permet également d’être informé par le biais d’alerte sur tous les événements des communes de son choix.

Portée par l’Office de tourisme, qui travaille en partenariat avec chaque commune, l’initiative va s’étendre aux neuf autres communes de l’agglomération. L’ensemble du territoire devrait être couvert au printemps 2020 pour un coût annuel (celui de l’abonnement) de 15 000 €. A la mi-septembre, 2 153 personnes avaient utilisé l’application.

 

Article publié sur le Ouest France le 31 octobre 2019.